Hôspitaux suisses : santé financière 2015

La dynamique du secteur hospitalier suisse ne tarit pas, comme en témoignent l’introduction de nouveaux modèles d’exploitation, la consolidation des structures, la réorientation des offres et l’optimisation des processus. Des contraintes de financement toujours plus efficaces, visant une concurrence régulée, soutiennent le mouvement.

La présente étude, la cinquième depuis 2011, brosse un tableau des indicateurs financiers des hôpitaux suisses en 2015.

Download

hospitaux_suisses_2015

En savoir plus.

AIFM et AIF Pass pour Liechtenstein

La directive de l’UE sur les gestionnaires de fonds d’investissement alternatifs (AIFM-RL ou AIFMD) est indéniablement l’un des règlements les plus importants de l’année et a eu un impact durable sur le secteur concerné.

La Principauté du Liechtenstein a anticipé cette évolution et a non seulement transposé très rapidement ces nouvelles dispositions dans son droit national, mais aussi profité de l’occasion pour proposer un produit différencié et une offre institutionnelle sur le marché.

Conformément à l’annonce faite par le gouvernement liechtensteinois, le Comité mixte de l’EEE a signé la transposition de la directive AIFM dans l’accord EEE. A partir du 1er octobre 2016, des fonds d’investissement alternatifs (AIF) liechtensteinois et des gestionnaires de fonds d’investissement alternatifs (AIFM) ont ainsi, via le passeport unique, un accès efficace et avec les mêmes droits au marché intérieur EEE, c’est-à-dire aux 28 Etats de l’UE et aux Etats EEE/AELE Norvège et Islande.

Jusqu’à présent, des organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM), connus en anglais sous l’appellation Undertakings for Collective Investment in Transferable Securities (UCITS), pouvaient déjà exercer des activités de distribution sur le marché intérieur européen à partir du Liechtenstein. A dater du 1er octobre 2016, c’est également le cas pour le secteur des AIF.

En transposant la directive AIFM, le Liechtenstein dispose à présent des mêmes possibilités d’accès que les Etats de l’UE pour les deux secteurs de fonds UCITS et AIF et constitue une porte d’entrée idéale sur le marché européen, de par ses activités orientées sur l’étranger et ses atouts spécifiques vis-à-vis d’autres sites en Europe pour les entreprises financières originaires de pays non membres de l’EEE. Mais des entreprises basées dans des Etats de l’UE exploitent elles aussi d’ores et déjà les conditions cadres remarquables offertes par le Liechtenstein – procédures d’autorisation rapides et efficaces, la fiscalité attrayante pour les fonds et les entreprises, la grande protection de l’investisseur, les banques solidement dotées en capital et sûres et les voies courtes entre les sociétés de fonds, les prestataires et la surveillance – et créent des fonds en droit liechtensteinois.

Contact:

Dr. Günther Dobrauz
Partner
+41 58 792 14 92
guenther.dobrauz@ch.pwc.com

Nouveau rapport d’audit: PwC à l’avant-garde

PwC a publié le premier rapport d’audit suisse conforme aux nouvelles exigences de reporting que l’IAASB (International Auditing and Assurance Standard Board) a introduites pour répondre à la demande de rapports d’audit plus informatifs, apparue suite à la crise financière.

Ce nouveau rapport d’audit constitue une révolution dans le domaine de l’audit: il change véritablement la donne pour les actionnaires, les investisseurs, les clients et les professionnels de l’audit. Les implications des nouvelles exigences vont au-delà de la simple refonte d’un rapport standard. Elles représentent une opportunité majeure, pour les organisations et leurs auditeurs, d’instaurer de la confiance sur les marchés de capitaux et de consolider la réputation de toutes les parties impliquées.

Les modifications apportées aux rapports d’audit les rendent plus complets et plus transparents.

Les «key audit matters» (faits significatifs considérés dans le cadre de l’audit) constituent la principale nouveauté des nouvelles normes. Cette nouvelle partie du rapport permettra de mettre en lumière les éléments qui, de l’avis de l’auditeur, étaient les plus importants lors de l’audit des états financiers de la période sous revue, et d’expliquer comment l’auditeur les a traités. L’objectif est d’introduire dans le rapport d’audit une description individualisée des principaux éléments de l’audit, dans laquelle l’auditeur peut faire des commentaires et donner des explications utiles.

Le rapport d’audit confère également une meilleure visibilité à la continuité de l’exploitation. Les responsabilités du management et de l’auditeur dans ce domaine y seront décrites.

Nous pensons que ces changements contribueront à traduire les nouvelles exigences de reporting en gains de transparence et de confiance, et procureront ainsi des avantages durables à nos clients et leurs parties prenantes.

En Suisse, pour les rapports d’audit des états financiers d’entreprises cotées, ces nouvelles exigences de reporting prendront pleinement effet pour la période clôturée au 21 décembre 2016 ou ultérieurement. Cependant, une application anticipée est permise. Ces rapports d’un nouveau genre existent d’ores et déjà au Royaume-Uni et aux Pays-Bas.

Pour plus d’informations, vous pouvez lire également notre article de Disclose.

Veuillez contacter Matthias Jeger ou votre interlocuteur habituel de PwC pour toute question ou si vous souhaitez discuter de ces aspects ou d’autres points du nouveau rapport d’audit.

 

Forum fiscal 2015 – à votre tour de prendre la barre!

Taxforum 2015

En matière de fiscalité, trouver le bon cap est tout aussi essentiel en haute mer que sur les eaux calmes. Il est très facile de prendre la bonne voie et d’identifier les menaces longtemps à l’avance lorsque les conditions sont idéales et que la navigation s’effectue en douceur.

Cependant, lorsque les conditions météorologiques changent soudainement et que de violentes turbulences surviennent, les marins chevronnés sont alors appelés à la barre – des personnes capables de comprendre la mer et ses dangers, de s’adapter aux conditions locales et d’éviter les récifs et les hauts fonds. Grâce à l’expérience apportée par des équipages aguerris et coordonnés, bien des navires ont pu être sauvés du naufrage.

Profitez de l’occasion qui vous est offerte d’assister au Forum Fiscal PwC organisé dans votre région: notre équipage d’experts vous tiendra, à cette occasion, informés des récents développements relatifs à la pratique suisse en matière de fiscalité ainsi que des impacts éventuels sur les PMEs des réglementations internationales et de la Réforme de l’imposition des entreprises.

Comme à l’accoutumée, notre équipe sera soutenue par des orateurs de haut rang. Cet événement pourra également être l’occasion d’un échange d’idées et de réflexions avec nos experts et les autres participants. Vous pourrez ainsi tester la « navigabilité » de votre entreprise face aux récentes questions fiscales d’ordre national et international.

C’est à vous de prendre la barre – obtenez dès à présent votre ticket pour le Forum Fiscal 2015.

Nous nous réjouissons de vous accueillir à bord et de vivre ensemble un Forum Fiscal 2015 très enrichissant.

Windrose Steuerforum